Pourquoi devenir Chef de rang ?

MetierLes commentaires sont fermés pour cet article.

Vous êtes ici :Pourquoi devenir Chef de rang ?

Chef de rang : une autre possibilité de se faire un nom dans l’hôtellerie

Il n’est pas forcément utile de faire cuisinier ou gérant d’un établissement pour intégrer le secteur de l’hôtellerie. Une autre possibilité, qui touche particulièrement les jeunes, de nos jours est le Chef de rang. Outre d’être facile à obtenir, ce poste procure moult avantages que vous ne pouvez imaginer.

Qu’est-ce qu’un chef de rang ?

Un chef de rang est une poste à responsabilité. Il est le juste milieu entre un serveur et un maître d’hôtel. Il s’agit de gérer une partie de l’équipe de service de l’hôtel pour assurer la satisfaction des clients. Dit plus simplement, un chef de rang est le gérant d’une carrée de la salle. Il est sous l’ordre du maître d’hôtel et assurer le suivit de ces directives avec quelques serveurs.

C’est souvent la personne vêtue de noir et de blanc. Il est très bien présenté et a sous son égide quelques serveurs qui se chargent du débarrassage et de la mise en place des tables. Il est celui qui vous explique les plats. Il peut même être sollicité en cuisine pour accélérer la présentation des plats. De ce fait, il se doit d’avoir quelques bases en cuisine.

À la fin du repas, c’est l’une des dernières personnes que vous croisez. Il encaisse l’adition en vérifiant que vous avez été satisfait de votre passage.

Pour accéder à ce poste, il faut absolument avoir un BACC+ en cuisine option gestion.

Les plus de ce métier

Certes, les horaires d’un chef de rang restent le même que tous les personnels d’un établissement hôtelier. Il n’empêche que par rapport aux autres postes, celui-ci semble en attirer plus d’un. Et pour cause, c’est un poste assez facile. Quelques bases en cuisine suffisent à l’occuper, dans la mesure où vous n’aurez pas resté bien longtemps dans les coulisses.

C’est un poste en interaction avec la clientèle. Il vous fait apprendre de nouvelles cultures et vous adaptes aux diverses langues.

En outre, il s’agit d’un poste à évolution rapide. En règle général, ce sont les cuisiniers ou les serveurs qui montent en grande pour finir chef de rang. Et ce dernier, après quelques années de bons et loyaux services, peut devenir un gérant, voire même un maître d’hôtel. Il y a donc une possibilité de carrière à envisager. Sans compter que le chômage dans ce secteur est plus que minime. L’hôtellerie et le tourisme sont les épines dorsales de chaque pays.

À propos de l'auteur

Haut